Café-théâtre : quels sont les plus populaires de Paris ?

Publié le : 18 novembre 20213 mins de lecture

Le café-théâtre, comme on l’appelle ainsi, est un petit théâtre où l’on boit, mais ce n’est pas forcément le cas. C’est aussi un espace de liberté, où les artistes peuvent s’exprimer sans restriction et où le lien profond avec le public et la liaison étroite y afférente sont ses principales particularités.

Le Café de la Gare

C’est un café-théâtre de Paris bien connu à la rue du Temple 41, dans le 4e arrondissement de Paris. Il offre 450 places (capacité 30 des salles à Paris). Le Café de la Gare a été installé peu de temps après les événements de mai 68 par un groupe de copains qui ont rétabli de nouveau une ancienne petite construction de ventilateurs sur le Pass Odessa (aussi appelé « Pass Départ ») près de la gare Paris-Montparnasse à Paris dans le 14e arrondissement. Le Café de la Gare, lieu de travail collectif où chacun aide, a ouvert ses portes en 1969 avec les premiers comédiens paysans fondateurs : Henri Guybet, Miou-Miou, Patrick Dewaere, Sotha, Coluche, Romain Bouteille.

Palace Music-Hall

Le Palais est un auditorium parisien de la rue du Faubourg-Montmartre 8 dans le 9e arrondissement et un club parisien très populaire dans la culture underground de 1978 à 1995, ouvert en 1912 sous le nom de Gaumont Color 1 pour Le Palais de la Musique en 1923, quand il fut sous la direction d’Oscar Dufrenne et Henri Varna, qui avaient créé une société pour gérer de nombreux salons en France. Il fait partie du café-théâtre de Paris, car ils ont ouvert la salle avec des magazines de danse et la chanson « All the Women », en deux actes et trente-cinq jeux de Léo Lelièvre. Des chanteurs dont Émile Audiffred, Nina Myral et Polaire…puis du danseur Harry Pilcer, et maintes fois, du danseur solo Bauch Zulaika, sous – critiques de ceinture nue et simulations de sexe l’ont activé. Malgré, le show frôle le l’interdiction ce moment-là.  

Le Café de la Paix

Le Café de la Paix est le café-théâtre de Paris bien notoire situé dans le 9e arrondissement du quartier Chaussée-d’Antin. À proximité de l’Opéra Garnier, on le trouve à l’angle de la Place de l’Opéra (adresse au numéro 5) et du Boulevard des Capucines. Ce Café de la Paix a fait son apparition en 1862. C’était alors le café-restaurant du Grand Hôtel de la Paix. En 1896, le film est projeté. Le 1er septembre 1897, la franchise café est laissée à Arthur Millon, qui en reprend alors la gestion avant d’être cédé à l’un des plus grands groupes hôteliers de Paris. L’ensemble a été vendu en 1972. En 2002, le Peace Café a été remis à neuf.

Plan du site